Le pervers narcissique

De nos jours, on en entend de plus en plus parler… Qui dans notre entourage n’a pas eu affaire à un PERVERS NARCISSIQUE ? Que ca soit dans une relation amoureuse, amicale, professionnelle ou même familiale !

Ils et elles sont partout, oui ce n’est pas un syndrome que masculin… les femmes ne sont pas en reste…

Cet article sera écrit au masculin, par facilité, mes fans masculins ne m’en voulez pas !

PS : Je remercie les personnes qui m’ont raconté leurs expériences avec un Pervers Narcissiques H/F.


Avez vous déjà visionné cette vidéo ?


QUI EST-IL ?

Dans les grandes lignes, on lui donnerait le bon dieu sans confession car de l’extérieur, il est gentil, sociable, séduisant, et attentionné comme le gendre idéal, mais dans l’intimité, c’est plutôt un manipulateur autoritaire et exigeant, qui ne blesse pas avec ses mains (quoi que) mais surtout avec des mots.

Quand sa victime est attachée à lui… il est déjà trop tard car il lui souffle le chaud et le froid, place la relation dans l’inconfort et l’incertitude, mène la danse et elle devient sa marionnette ! Il se fiche de ses sentiments, et joue avec.

 

  • TRÈS haute estime de lui, une pointe d’égocentrisme & un orgueil démesuré
  • Sans âme, sans cœur, sans pitié !!! Ni empathie !!
  • Joue à la victime pour attirer l’attention
  • Il ne ressent aucune émotion… Froid quand sa victime pleure…
  • Ne sait rien faire d’autre que du mal, il a été blessé pendant son enfance (avant ses 6 ans : mère indisponible/absente ; trop couvante/étouffante ou une enfance sans limites…)
  • Un insatisfait, il veut toujours +++ !!
  • Très ÉGOÏSTE: moi, moi, moi, moi, moi, moi… et moi !!! Ses activités à lui… les passions de sa victime sont zappées, car trop nulles…
  • Très JALOUX, vous détruira si vous brillez plus que lui !!!

COMMENT LES DÉMASQUER ?

Le P.N. va d’abord charmer sa victime, l’épater avec des cadeaux, compliments et conversation, tel un prédateur… Puis dès qu’elle a mordu à l’hameçon, il trouvera des raisons pour l’isoler et l’éloigner de ses amis, sa famille… pour la garder pour lui et mieux l’appâter et la détruire.

 

Jamais sa faute, toujours celle de sa victime :

  • Il est charmant et compatissant, pour mieux être méchant envers sa victime, la rendre responsable en se déchargeant de sa responsabilité. Inventant des excuses, déformant des choses pour que sa victime doute de sa propre perception, de ses souvenirs… => un vrai CAMÉLÉON
  • En pleine dispute, il n’hésitera pas à renverser la tendance pour s’en sortir et perturber sa victime avec des phrases comme « Ecoute mon cœur, je ne veux pas me battre avec toi. Je sais que tu n’as pas pu t’empêcher de gâcher notre soirée… »
  • Valoriser pour mieux te rabaisser...avec des phrases assassines comme « elle est jolie ta robe, dommage que tu es grossie » ! ou « tu es jolie » puis « fais du sport ! » => Gentil puis exécrable
  • Il se plaint souvent de tous les problèmes qu’il rencontre dans sa LIFE : il n’a pas atteint le C.A. à son travail, sa tv est en panne, etc.…. => C’est la faute de sa victime !!!
  • Il ne se remettra jamais en question => Il est parfait, vous êtes une conne, fin de l’histoire !!!
  • Il fait quelque chose pour demander une faveur en retour même si ça va à l’encontre des valeurs de sa victime

 Une belle démolition maison :

  • Cette relation te pompe en énergie, en temps, en émotions et en argent
  • Florilège de compliments, d’éloges => flatter votre EGO (mais sans sincérité)
  • Possible qu’il vous demande de changer de garde robe à sa convenance
  • Faire semblant de se soucier de sa victime, ses tracas, ses soucis… Chaque confidence sera retournée contre sa victime.
  • Une emprise en contrôlant sa victime sur sa manière de penser, afin qu’elle perde son identité, ses valeurs
  • Si le PN se rend compte qu’il est allé trop loin, il deviendra soudainement gentil, et attentionné… mais sur une petite durée
  • Plaisir sadique à casser, abaisser, blesser, détruire : « t’es moche, t’es conne… ». jusqu’à ne plus avoir d’estime de soi ! Pour lui faire croire ce qu’il veut.
  • Fais en sorte que sa victime a peur de le perdre, qu’elle soit bien accro…
  • La femme P.N. a un effet « Castratrice » sur sa proie masculine, surtout sexuellement !!

Isolement du monde extérieur :

  • Éloigner les amis, la famille, pour avoir sa victime rien que pour lui ET surtout qu’ils ne lui ouvrent pas les yeux, alors qu’il a mis en place un super travail de dure labeur
  • Pas besoin d’eux, puisqu’il est LA
  • Il peut demander de quitter un travail, pour un meilleur contrôle !!!

 


Vous avez un doute ??

 

Alors faites le TEST d’Isabelle NAZARE-AGA : « les 30 caractéristiques du Manipulateur ».

Si vous obtenez au moins 14 critères s/30, la personne à laquelle vous pensez est une manipulatrice.

 


COMMENT SE RELEVER D’UN(E) P.N. ?

La première étape est de prendre son courage à 2 mains en le quittant et en coupant les ponts.

 

 

La deuxième étape sera de se recentrer sur soi. Ne pas hésitez à se faire suivre par un thérapeute car vous avez quelque chose à comprendre de la situation pour avancer dans votre vie. Un petit travail sur soi, en perspective !! Bon courage 

De plus, rapprochez vous de vos amis, votre famille…

Mais aussi, pensez à vous, prenez le temps de rédiger  votre liste des envies ; et faites tout ce que vous aimez : activités, sport, loisirs etc.…

N’oubliez pas de faire la méthode « des petits bonhommes allumettes » chaque jour pendant min une semaine, voir +++

Après la séparation, votre bourreau n’hésitera pas à vous recontacter… des semaines, mois et même des années après, car il n’a rien à se reprocher, et ne comprend toujours pas ce soudain revirement de situation…

Parfois, le départ vers une nouvelle région n’est pas de trop !!!


MON EXPÉRIENCE AVEC UN PN

J’ai compris bien après la rupture, que le père de ma fille en est un. Avant la naissance ma puce, il avait fais du tri dans mes relations amicales, plus aucun potes masculins et très peu de copines autour de moi… Il en rigolait me disant que je n’étais pas capable d’avoir des amis…. Le pompon a été dès la naissance de ma fille, où il me rabaissait quotidiennement en disant que j’étais « grosse, conne et moche ! ».… jusqu’à la croire… Il m’a fallu du temps pour comprendre que c’était faux, mais à l’époque, j’étais à sa merci, c’était mon premier mec… 

Plus tard, on m’a présenté un pote, qui avait très peu d’amis (ça m’avait fais tiqué à l’époque mais je n’écoutais pas assez mon intuition…) je n’ai pas remarqué tout de suite qu’il passait son temps à me casser verbalement ; me faisait renoncer à toutes perspectives d’évolution que j’envisageais car pour lui, elles étaient vouées à l’échec ; que je m’y prenais mal avec un mec… que je ferais mieux d’écouter ses précieux conseils…  Le déclic a été lors de son annif, j’étais en mode « post rupture », il a passé la soirée à m’enfoncer…  J’étais la « conne du dîner de cons » !! Tout ce que je lui avais confié, m’a été renvoyé en mitraillette !!! Après cette soirée, je me suis éloignée de lui…


CONCLUSION

Je ne comprenais pas comment j’avais pu attirer un P.N. « amical », alors que j’ai du caractère !! Il parait que les personnes dites « fortes » sont leurs victimes idéales !!!  Dans le livre que je lis actuellement, j’ai appris qu’ils. raffolent aussi des personnes qui ont une faible Estime d’eux !!  A l’époque, elle n’était pas o plus haut  !!! Grrrr

Maintenant j’écoute davantage ma petite voix intérieure qui me dit quand ca pue !!!

Je fuis quand je comprends qu’une personne n’est pas capable de se remettre en question, car c’est le syndrome des P.N. !! Il n’ira jamais voir un psy, ne fera jamais aucun travail sur lui … car il n’a aucun soucy !! 

La meilleure solution est de fuir, prendre la poudre d’escampette !!!