Et je choisis de vivre…

Je voulais écrire cet article y a un an, juste après ma participation à la conférence « Renaître après un deuil »,animée par les créateurs du projet de film « Et je choisis de vivre ». 

Ça était un moment de partage, d’inspiration et de rencontres avec les témoignages d’Amande Marty (maman qui a perdu son enfant en 2005), Nans Thomassey (Coréalisateur de la série documentaire Nus et culottés), Armelle, and co ; ainsi que la découverte d’extraits du futur film.

Il y régnait une atmosphère douce comme du coton et chaleureuse. 

J’ai été inspiré par la thématique de cette conférence, car j’ai moi même été touchée par le deuil  en 2013, certes non pas d’un enfant, mais de mon père. Et la perte d’un être cher, quel qu’il soit, est tout aussi dur à vivre. Où on apprend à nos déprends à vivre sans, puis essayer de rebondir…

A cette période, j’accompagnais un ami qui venait de perdre sa compagne. Je voulais au travers de cette conférence, d’une, vérifier que j’étais sur le bon chemin dans cet accompagnement, et deux, que j’avais avancé dans mon DEUIL.


LE FILM


J’ai eu un coup de cœur pour le projet du film documentaire « Et je choisis de vivre », car c’est le voyage initiatique d’Amande en quête de sens et de joie de vivre suite à la perte de son enfant. 

Au programme : des rencontres d’hommes et femmes, qui vont partager avec elle, un témoignage de leur deuil & leur renaissance.

 


Le film sera financé en partie par une campagne de collecte en ligne.

A ce jour, 2 230 donateurs ont participé au soutien du film avec une récolte de 118 975€.

Vous pouvez aussi y participer en cliquant sur ce lien =  don pour le film


LE MOT DE la FIN

Prenez le temps SVP de visionner cette vidéo, et vous comprendrez pourquoi j’ai été touchée par ce beau projet, car étant moi même maman, j’ai bien évidemment participé à cette collecte. 

Le Deuil est un sujet tabou dans notre société. Je pense que ce film serait bénéfique pour les personnes qui vivent le deuil d’un enfant, d’un parent, d’un compagnon, d’un ami, etc…. Car la perte d’un être cher est douloureux, de plus, nous ne sommes pas préparés à vivre un deuil, mais aussi il n’est pas honteux de pleurer, même si tu es un Homme. Il est bénéfique de trouver une oreille attentive pour écouter… sans oublier de relever la tête, car la vie continue…

Plus d’infos sur le film : FILM

Pour faire un don : DON

 

 

Laisse un p'tit com'

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.